Tout à coup, l'univers vira au rouge. En arrivant sur Flagstaff, point de sortie de notre trajet sur la 66, clignotant à droite, nous prenions la direction du sud. Quelques jours plus tôt, une rencontre hasardeuse sur la bordure califo-arizonienne nous persuadait de dérouter momentanément notre itinéraire : "Hey guys ! Don't miss Sedona, very nice place !" Ah ! Eh bien, Sedona, nous y voilà : une roche ocre rouge nous encercle offrant de jolis points de vue ici et là.


Sedona - nous découvrons une étrange église perchée au bord du vide.

Toutefois, le trajet est encore long et bien que le temps soit peu à peu devenu pour nous une variable souvent floue, nous ne pouvons traîner : tout d'abord, il nous faut remonter sur Flagstaff puis poursuivre en direction du nord pour atteindre une petite crevasse : hum, le Grand Canyon...


Le Grand Canyon




Oliv' s'efforce de lire la Bible chaque soir pour être sûr de ne pas en oublier les enseignements...


Avec le Grand Canyon commence notre tournée des parcs nationaux. Tout s'accélère alors. Les kilomètres défilent au compteur, nous donnant parfois presque le vertige. Les paysages se modèlent, se transforment, se font et se défont devant nos yeux... un peu comme si hors du temps, nous observions un monde oeuvrant à toute vitesse. En moins d'un mois nous parcourons plus de 4200 miles : 6 760 km. Arches, Bryce, Zion, Islands in the sky, Sequoia Park, Yosemithe, une étape à Las Vegas et j'en passe... comme une succession de flashes explosant soudainement autour de nous et laissant à chaque fois une empreinte différente sur nos rétines, nous laissons toutes ces images nous emporter un peu plus dans un rythme effréné.


Monument Valley, comme dans les films !


Arch Park




Sam planche sur la double O...



...Oliv s'équilibre. Arf, on s'amuse comme on peut ;)


Islands in the sky


Et puis, tel un cours d'eau franchissant une puissante cascade, le temps semble tout à coup reprendre un écoulement tranquille, permettant à l'univers autour de nous de reprendre forme. Voilà, nous y sommes, de retour à Frisco, comme se plaît à l'appeler Jack Kerouac.

Nous trouvons un petit motel dans la banlieue de S.F. et mettons nos affaires en ordre. Demain, 2 juin, aux alentours de 15 h 30, heure locale, nous décollerons du continent américain pour atterrir, jeudi 3 juin vers 11 heures, heure française, à Roissy. A cet instant et pour la première fois depuis 8 mois, nous foulerons de nouveau le sol français. Nous rentrerons ensuite sur Nantes en covoiturage. Notre arrivée en terre chapelaine est prévue vers 20 ou 21 heures.

A très bientôt !

Samuel et Olivier.